Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser

Kurt Peiser (1887-1962)
Paire d’eaux-fortes numérotées et superbement encadrées
Circa 1930

1°) Les derniers clients
8,5 X 10 cm
Numérotée 16/50

2°) Scène de Cabaret
9,5 X 10 cm
Numérotée 32/80

Les deux gravures sont présentées dans des cadres Art-Deco d’époque en bois exotiques (Ebène de Macassar et ???)

Dimensions (chaque)
Hauteur: 35,5 cm
Largeur: 28 cm
Epaisseur: 3 cm

Deux beaux sujets, très typiques du style de l’artiste et superbement encadrés.

Kurt Peiser (Anvers 1887-Uccle 1962)
Peintre et graveur belge

Kurt Peiser suit les cours de l’Académie d’Anvers de 1901 à 1905.
Il pratique essentiellement la peinture à l’huile mais aussi toutes les techniques graphiques : dessinateur, aquarelliste, lithographe et graveur en particulier à l’eau forte.
Il a vécu à Anvers de sa naissance à 1914 pour devenir ensuite Bruxellois jusqu'à sa disparition en 1962.
Il expose pour la première fois à la salle Forst à Anvers en 1907 et pour la dernière fois de son vivant en 1961 à l'hôtel communal de Forest. Entre ces deux dates, il expose chaque année et souvent à plusieurs reprises à Anvers, Bruxelles et d'autres villes belges mais aussi à l'étranger à Dresde, Londres, Kaunas, etc. On retiendra à titre d'exemple ses expositions à l’ exposition internationale des Beaux-Arts de Venise en 1924, à la salle Giroux à Bruxelles en 1929 et à l'exposition d'Art belge à Moscou et à Leningrad en 1938.
Il est présent entre autres dans les collections du Musée de l’Ermitage, du British Museum et dans celles de l’état Belge.

Avec d'autres graveurs comme Maurice Langaskens, Pierre Paulus ou Armand Rassenfosse, il fit partie du comité de la gravure originale belge qui fut actif entre 1924 et 1939.

Durant sa période bruxelloise, il abordera tous les sujets de la vie du peuple en particulier dans le quartier des Marolles. Sa préoccupation centrale a toujours été de représenter les sentiments humains.
Il est resté en dehors de tous les courants et de toutes les modes. Humaniste, Kurt Peiser se définissait lui-même comme le « Peintre du peuple ».

Bibliographie
• Kurt Peiser : Peintre de la misère et des bas-fonds, Éditions Gauloises, 1922.
• Kurt Peiser : Peintre du peuple, Buch Édition, 2015.
• Kurt Peiser : Gravures, Buch Édition, 2011.
• Dictionnaire des peintres belges
• Benezit

Prix: 540 €

Toutes les photos

  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser
  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser
  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser
  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser
  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser
  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser
  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser
  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser
  • Paire d'eaux-fortes - Kurt Peiser